RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Portail du Premier Ministère
Premier Ministre / Activités du Premier Ministre
ACTIVITES

Le Premier Ministre à Oran :La diversité culturelle constituait la véritable richesse de l'Algérie

Le Premier Ministre, M. Abdelmalek Sellal, a présidé, mercredi à la salle de conférence Abdelhamid Ben Badis d’Oran une rencontre avec les autorités locales et les représentants de la société civile.
M. Abdelmalek Sellal a insisté dans son allocution sur les points suivants :

- Une large participation aux législatives du 4 mai prochain consolidera indéniablement notre patriotisme et renforcera la stabilité du pays.
- Il s'agit de l'expression  d'une prise de conscience et d'une précieuse contribution à la marche de notre nation, à laquelle nous devons participer avec responsabilité et sérieux.
- Le choix sera fait sur la base d'une comparaison des programmes, des  formations politiques et des réalisations.
- L'anniversaire du printemps berbère, célébré le 20 avril de chaque année représentait une date phare de l'Histoire de la lutte de l'Algérie pour la consécration de son identité.
- La diversité culturelle constituait la véritable richesse de l'Algérie , car  que nous soyons Chaouis, Kabyles, de Béni Snous, de l’Ahaggar, de Zénata, de Béni Mizab ou d'autres régions, nous sommes tous Amazighs et déterminés à protéger cette richesse et à préserver l'unité de notre pays quel qu'en  soit le prix. C'est notre arabité, notre amazighité et notre Islam qui ont  fait de nous des hommes libres.
- Ma visite coïncidait avec la célébration de deux dates phares de l'Histoire  de la lutte de l'Algérie pour la consécration de son identité: Yaoum El  Ilm, (16 avril) et le printemps berbère (20 avril).
- Tout  lecteur averti de l'Histoire n'est pas sans savoir que notre peuple a payé un lourd tribut, des siècles durant, pour défendre ses constantes et les fondements de son identité.
- Malgré tous ces sacrifices en faveur de la préservation de leur  amazighité, de leur Islam et de leur arabité, les Algériens sont restés  tolérants et ouverts aux cultures du monde.
- Pour nous, le nationalisme est synonyme d'amour de l'Algérie et non de  misanthropie.
- La volonté politique de son Excellence le président de la République a permis, à la faveur de la  réconciliation nationale et de la révision constitutionnelle, de tenir les questions religieuse et identitaire à l'abri de toute surenchère politique, pour les promouvoir, après leur constitutionnalisation, aux rangs  académicien et scientifique afin que les spécialistes les abordent avec une  objectivité qui serve l'unité du peuple et les intérêts du pays.
- La révision de la Constitution a consacré la pertinence et l'importance  de la préservation de l'identité nationale. C'est pourquoi, nous nous  devons aujourd'hui d'être à la hauteur de notre Histoire.  
- L'attachement à notre référent religieux national modéré et tolérant se veut un rempart contre la Fitna induite par le sectarisme et les doctrines fourvoyées.
- La sécurité et la stabilité sont des dons qui ne doivent pas nous faire  perdre de vue les dangers de la scission, de la haine, des rancœurs et du lourd tribut payé aux manipulations ciblant les constantes nationales et  les fondements de notre identité qui sous-tendent la cohésion des Algériens  et déterminent la communauté de leur destin.
- La wilaya d'Oran constitue l'exemple type du concept de bilan positif, des promesses tenues et du respect des engagements.
- Le rêve est, ainsi, devenu réalité, le Président  de la République, M. Abdelaziz Bouteflika étant un homme de parole, celui qui a apporté la Réconciliation nationale et instauré la stabilité.
- Il est important d'opérer un changement en profondeur de certaines mentalités pour réussir les efforts visant à diversifier l'économie nationale.
- Le développement global de notre pays passe par un développement équilibré et homogène de toutes les wilayas.
- La diversification de l'économie algérienne et son orientation vers les secteurs productifs et  tertiaire est inéluctable.
- Les autorités publiques sont pleinement conscientes que la diversification de l'économie algérienne et son orientation vers les secteurs productifs et tertiaire est inéluctable et veillent à réunir les conditions nécessaires pour ce faire, en ne faisant aucune distinction entre les secteurs publique et privé, en améliorant le climat d'affaires et en opérant un changement des mentalités.
- La priorité étant le succès de l'entreprise algérienne et la consolidation de sa compétitivité qualitative et  quantitative pour lui permettre de couvrir les besoins au niveau local et d'accéder aux marchés internationaux.
- La complexité nuit aux investisseurs, mais aussi à l'Etat et à ses intérêts.
- Il faut adopter des règles simples, accessibles et applicables à tous.
- Le nécessaire changement en profondeur de certaines mentalités et réactions négatives et des fuites en avant, allant du simple préposé au guichet au ministre.
- Nous nous devons de lutter contre la pensée défaitiste qui tire la société vers le désespoir et incite à la démission collective. Nous avons  enclenché l'édification de l'Algérie du XXIème siècle: l'Algérie de  l'après-pétrole, une Algérie productive et compétitive, une Algérie  développée et prospère.
- La villa d'Oran s'est érigée, en un temps record, en un  pôle régional disposant d'une infrastructure moderne favorisant une dynamique d'innovation et de développement dans plusieurs domaines et créneaux. A l'instar des autres grandes villes, Oran amorce l'éveil d'une économie nationale émergente.
- Les programmes de développement successifs que le gouvernement envisage de poursuivre, ont  permis d'améliorer considérablement la situation socio-économique. Ces dernières années ont vu le lancement de mégaprojets économiques et industriels dans les domaines de la mécanique, de la pétrochimie, de la sidérurgie, et de l'agroalimentaire. 


Le Premier Ministre à Oran :La diversité culturelle constituait la véritable richesse de l'Algérie

Le Premier Ministre, M. Abdelmalek Sellal, a présidé, mercredi à la salle de conférence Abdelhamid Ben Badis d’Oran une rencontre avec les autorités locales et les représentants de la société civile.
M. Abdelmalek Sellal a insisté dans son allocution sur les points suivants :

- Une large participation aux législatives du 4 mai prochain consolidera indéniablement notre patriotisme et renforcera la stabilité du pays.
- Il s'agit de l'expression  d'une prise de conscience et d'une précieuse contribution à la marche de notre nation, à laquelle nous devons participer avec responsabilité et sérieux.
- Le choix sera fait sur la base d'une comparaison des programmes, des  formations politiques et des réalisations.
- L'anniversaire du printemps berbère, célébré le 20 avril de chaque année représentait une date phare de l'Histoire de la lutte de l'Algérie pour la consécration de son identité.
- La diversité culturelle constituait la véritable richesse de l'Algérie , car  que nous soyons Chaouis, Kabyles, de Béni Snous, de l’Ahaggar, de Zénata, de Béni Mizab ou d'autres régions, nous sommes tous Amazighs et déterminés à protéger cette richesse et à préserver l'unité de notre pays quel qu'en  soit le prix. C'est notre arabité, notre amazighité et notre Islam qui ont  fait de nous des hommes libres.
- Ma visite coïncidait avec la célébration de deux dates phares de l'Histoire  de la lutte de l'Algérie pour la consécration de son identité: Yaoum El  Ilm, (16 avril) et le printemps berbère (20 avril).
- Tout  lecteur averti de l'Histoire n'est pas sans savoir que notre peuple a payé un lourd tribut, des siècles durant, pour défendre ses constantes et les fondements de son identité.
- Malgré tous ces sacrifices en faveur de la préservation de leur  amazighité, de leur Islam et de leur arabité, les Algériens sont restés  tolérants et ouverts aux cultures du monde.
- Pour nous, le nationalisme est synonyme d'amour de l'Algérie et non de  misanthropie.
- La volonté politique de son Excellence le président de la République a permis, à la faveur de la  réconciliation nationale et de la révision constitutionnelle, de tenir les questions religieuse et identitaire à l'abri de toute surenchère politique, pour les promouvoir, après leur constitutionnalisation, aux rangs  académicien et scientifique afin que les spécialistes les abordent avec une  objectivité qui serve l'unité du peuple et les intérêts du pays.
- La révision de la Constitution a consacré la pertinence et l'importance  de la préservation de l'identité nationale. C'est pourquoi, nous nous  devons aujourd'hui d'être à la hauteur de notre Histoire.  
- L'attachement à notre référent religieux national modéré et tolérant se veut un rempart contre la Fitna induite par le sectarisme et les doctrines fourvoyées.
- La sécurité et la stabilité sont des dons qui ne doivent pas nous faire  perdre de vue les dangers de la scission, de la haine, des rancœurs et du lourd tribut payé aux manipulations ciblant les constantes nationales et  les fondements de notre identité qui sous-tendent la cohésion des Algériens  et déterminent la communauté de leur destin.
- La wilaya d'Oran constitue l'exemple type du concept de bilan positif, des promesses tenues et du respect des engagements.
- Le rêve est, ainsi, devenu réalité, le Président  de la République, M. Abdelaziz Bouteflika étant un homme de parole, celui qui a apporté la Réconciliation nationale et instauré la stabilité.
- Il est important d'opérer un changement en profondeur de certaines mentalités pour réussir les efforts visant à diversifier l'économie nationale.
- Le développement global de notre pays passe par un développement équilibré et homogène de toutes les wilayas.
- La diversification de l'économie algérienne et son orientation vers les secteurs productifs et  tertiaire est inéluctable.
- Les autorités publiques sont pleinement conscientes que la diversification de l'économie algérienne et son orientation vers les secteurs productifs et tertiaire est inéluctable et veillent à réunir les conditions nécessaires pour ce faire, en ne faisant aucune distinction entre les secteurs publique et privé, en améliorant le climat d'affaires et en opérant un changement des mentalités.
- La priorité étant le succès de l'entreprise algérienne et la consolidation de sa compétitivité qualitative et  quantitative pour lui permettre de couvrir les besoins au niveau local et d'accéder aux marchés internationaux.
- La complexité nuit aux investisseurs, mais aussi à l'Etat et à ses intérêts.
- Il faut adopter des règles simples, accessibles et applicables à tous.
- Le nécessaire changement en profondeur de certaines mentalités et réactions négatives et des fuites en avant, allant du simple préposé au guichet au ministre.
- Nous nous devons de lutter contre la pensée défaitiste qui tire la société vers le désespoir et incite à la démission collective. Nous avons  enclenché l'édification de l'Algérie du XXIème siècle: l'Algérie de  l'après-pétrole, une Algérie productive et compétitive, une Algérie  développée et prospère.
- La villa d'Oran s'est érigée, en un temps record, en un  pôle régional disposant d'une infrastructure moderne favorisant une dynamique d'innovation et de développement dans plusieurs domaines et créneaux. A l'instar des autres grandes villes, Oran amorce l'éveil d'une économie nationale émergente.
- Les programmes de développement successifs que le gouvernement envisage de poursuivre, ont  permis d'améliorer considérablement la situation socio-économique. Ces dernières années ont vu le lancement de mégaprojets économiques et industriels dans les domaines de la mécanique, de la pétrochimie, de la sidérurgie, et de l'agroalimentaire.