RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Portail du Premier Ministère
Premier Ministre / Activités du Premier Ministre
ACTIVITES

Conseil interministériel : Les derniers préparatifs pour le départ des hadjis vers les Lieux saints de l'Islam

Le conseil interministériel présidé par le  Premier ministre, Monsieur Noureddine Bedoui ce lundi 15 juillet 2019 a examiné les derniers préparatifs pour  le départ des hadjis et les conditions de leur hébergement aux Lieux saints  de l'Islam.  

 Lors de cette réunion à laquelle ont pris part les représentants de  plusieurs secteurs ainsi que des responsables de l'Office national du  pèlerinage et de la Omra (ONPO) et d'Air Algérie, il a été procédé à la  présentation des dernières mesures en cours juste avant le départ,  prévu  ce lundi, du premier groupe de hadjis vers les Lieux saints de l'Islam  ainsi que les facilitations accordées par le gouvernement à cet effet. Ces facilitations concernent :

  • la numérisation et la décentralisation de  toutes les opérations de préparation du hadj, depuis l'inscription pour le  tirage au sort jusqu'au choix du lieu d'hébergement aux Lieux saints de  l'Islam via la plate-forme numérique, ce qui a permis d'assurer aux  hadjis des prestations de qualité, précisant que  35.538 hadjis avaient parachevé, à la veille de la clôture de l'opération,  les procédures de paiement et d'achat des billets.  
  • le renforcement de la prise en  charge sanitaire à travers la vaccination de tous les hadjis ainsi que la  mobilisation de 113 accompagnateurs et 53 médecins dans le cadre de la  Mission, qui veilleront à la prise en charge des hadjis à travers les  structures sanitaires et hospitalières au niveau des centres de Djeddah,  Médine et la Mecque.
  • l'allégement des dispositions de la prise d'empreinte, instituées  cette année, "les moyens nécessaires de transport ont été mobilisés par les  collectivités locales pour le transport des hadjis vers les centres  réservés à cette opération dont ont été exemptées certaines wilayas du Sud.
  • la prise en charge du transfert des bagages des hadjis de ces  wilayas vers les aéroports de départ.  

Réagissant aux exposés présentés, M. Bedoui a déclaré que la prise en  charge des hadjis est un honneur pour tous les intervenants, appelant ces  derniers à améliorer la qualité des prestations offertes aux pèlerins.  
 Le Premier ministre a donné, dans ce cadre, des instructions aux secteurs  concernés pour revoir certaines mesures en vigueur et ce dès la prochaine  saison du hadj. Il s’agit :

  • d'œuvrer pour permettre à l’Algérie de figurer parmi les  premiers pays en termes de prise en charge des Hadjis, conformément aux  normes requises",
  • de mettre en place un plan de vol équilibré pour les  dessertes d’Air Algérie, notamment à partir des wilayas du Grand Sud. Il  a été décidé, poursuit M. Bedoui, de programmer des vols directs vers les  Lieux Saints à partir des aéroports d’Adrar, Tindouf, Tamanrasset, Béchar  et Illizi, tout en étudiant la possibilité d’y ajouter l’aéroport d’In  Salah.
  • de mettre en place des facilitations au  profit des citoyens tirés au sort pour le Hadj en associant les bureaux  d’Algérie Poste, répartis sur l'ensemble du territoire national, à  l’opération de perception des frais du Hadj afin d'épargner aux citoyens de  ces régions le déplacement, notamment dans les zones éloignées, vers des  agences de la Banque d’Algérie
  • de mettre sur pied d’une  plateforme numérique intégrée permettant l’accomplissement des procédures  du Hadj via le e-paiement, étant donné que toutes les conditions peuvent  être réunies même graduellement.    

Pour ce qui est du non-respect, par certaines agences touristiques, du cahier de charges de l’ONPO, notamment en ce qui concerne le non  épuisement des quotas qui leur ont été attribués, le Premier ministre a  instruit le directeur général de l'Office de procéder au retrait immédiat de tous les quotas en question, et la prise en charge des détenteurs  n'ayant pu effectuer l'achat des billets d’avion. Faisant état, à ce propos, du limogeage du directeur général de l’Office  national du tourisme (ONT) pour défaillance dans ses engagements  contractuels , Le Premier ministre a chargé le ministre du Tourisme et de  l’Artisanat d'ordonner un audit de cet établissement public.


Conseil interministériel : Les derniers préparatifs pour le départ des hadjis vers les Lieux saints de l'Islam

Le conseil interministériel présidé par le  Premier ministre, Monsieur Noureddine Bedoui ce lundi 15 juillet 2019 a examiné les derniers préparatifs pour  le départ des hadjis et les conditions de leur hébergement aux Lieux saints  de l'Islam.  

 Lors de cette réunion à laquelle ont pris part les représentants de  plusieurs secteurs ainsi que des responsables de l'Office national du  pèlerinage et de la Omra (ONPO) et d'Air Algérie, il a été procédé à la  présentation des dernières mesures en cours juste avant le départ,  prévu  ce lundi, du premier groupe de hadjis vers les Lieux saints de l'Islam  ainsi que les facilitations accordées par le gouvernement à cet effet. Ces facilitations concernent :

  • la numérisation et la décentralisation de  toutes les opérations de préparation du hadj, depuis l'inscription pour le  tirage au sort jusqu'au choix du lieu d'hébergement aux Lieux saints de  l'Islam via la plate-forme numérique, ce qui a permis d'assurer aux  hadjis des prestations de qualité, précisant que  35.538 hadjis avaient parachevé, à la veille de la clôture de l'opération,  les procédures de paiement et d'achat des billets.  
  • le renforcement de la prise en  charge sanitaire à travers la vaccination de tous les hadjis ainsi que la  mobilisation de 113 accompagnateurs et 53 médecins dans le cadre de la  Mission, qui veilleront à la prise en charge des hadjis à travers les  structures sanitaires et hospitalières au niveau des centres de Djeddah,  Médine et la Mecque.
  • l'allégement des dispositions de la prise d'empreinte, instituées  cette année, "les moyens nécessaires de transport ont été mobilisés par les  collectivités locales pour le transport des hadjis vers les centres  réservés à cette opération dont ont été exemptées certaines wilayas du Sud.
  • la prise en charge du transfert des bagages des hadjis de ces  wilayas vers les aéroports de départ.  

Réagissant aux exposés présentés, M. Bedoui a déclaré que la prise en  charge des hadjis est un honneur pour tous les intervenants, appelant ces  derniers à améliorer la qualité des prestations offertes aux pèlerins.  
 Le Premier ministre a donné, dans ce cadre, des instructions aux secteurs  concernés pour revoir certaines mesures en vigueur et ce dès la prochaine  saison du hadj. Il s’agit :

  • d'œuvrer pour permettre à l’Algérie de figurer parmi les  premiers pays en termes de prise en charge des Hadjis, conformément aux  normes requises",
  • de mettre en place un plan de vol équilibré pour les  dessertes d’Air Algérie, notamment à partir des wilayas du Grand Sud. Il  a été décidé, poursuit M. Bedoui, de programmer des vols directs vers les  Lieux Saints à partir des aéroports d’Adrar, Tindouf, Tamanrasset, Béchar  et Illizi, tout en étudiant la possibilité d’y ajouter l’aéroport d’In  Salah.
  • de mettre en place des facilitations au  profit des citoyens tirés au sort pour le Hadj en associant les bureaux  d’Algérie Poste, répartis sur l'ensemble du territoire national, à  l’opération de perception des frais du Hadj afin d'épargner aux citoyens de  ces régions le déplacement, notamment dans les zones éloignées, vers des  agences de la Banque d’Algérie
  • de mettre sur pied d’une  plateforme numérique intégrée permettant l’accomplissement des procédures  du Hadj via le e-paiement, étant donné que toutes les conditions peuvent  être réunies même graduellement.    

Pour ce qui est du non-respect, par certaines agences touristiques, du cahier de charges de l’ONPO, notamment en ce qui concerne le non  épuisement des quotas qui leur ont été attribués, le Premier ministre a  instruit le directeur général de l'Office de procéder au retrait immédiat de tous les quotas en question, et la prise en charge des détenteurs  n'ayant pu effectuer l'achat des billets d’avion. Faisant état, à ce propos, du limogeage du directeur général de l’Office  national du tourisme (ONT) pour défaillance dans ses engagements  contractuels , Le Premier ministre a chargé le ministre du Tourisme et de  l’Artisanat d'ordonner un audit de cet établissement public.